Code de bonne conduite pour l’observation des baleines franches australes

Par ce moyen, nous désirons participer activement à l’engagement que nous avons pris comme guides baleiniers d’assurer une observation sans danger pour les baleines, d’une part et, d’autre part, instructive et agréable pour les visiteurs.

Nous vous demandons de prendre connaissance des indications suivantes:

  1. Être attentif et suivre les indications du guide baleinier durant toute l’excursion d’observation. Le guide baleinier possède l’expérience et les connaissances requises pour garantir une observation responsable et de qualité.
  2. Ne jeter aucun déchet à la mer. Les animaux confondent ces déchets avec des aliments et leur ingestion provoque un dommage qui peut leur être fatal ou une fausse sensation de satiété.
  3. Ne pas tenter de toucher les animaux lorsqu’ils sont à proximité de l’embarcation. L’expérience d’approche propose une observation des baleines à courte distance. Les toucher implique des risques autant pour les visiteurs que pour l’animal.
  4. Rester silencieux ou parler à voix basse durant l’excursion. Profiter des bruits de la nature est une expérience merveilleuse.
  5. Nous vous rappelons qu’à bord de ces embarcations le son externe (hauts-parleurs et mégaphones) est limité. La pollution sonore, en plus de porter préjudice au passager, perturbe également la faune.
  6. Le guide baleinier doit appliquer la Technique patagonique d’observation des baleines, qui régule la façon d’approcher et de se comporter face aux animaux que vous êtes en train d’observer. Cette technique indique, entre autres choses, que:
    1. L’observation de baleines avec leurs petits ne pourra se faire avant le mois de septembre.
    2. Il ne faut ni poursuivre, ni importuner, ni naviguer en cercles autour des spécimens.
    3. Sauf cas exceptionnel, il ne peut y avoir qu’un seul bateau observant un groupe de baleines.
    4. La distance normale pour observer l’animal est celle équivalente au corps d’une baleine (soit quinze – 15 mètres). Si la baleine décide de s’approcher de plus près, vous serez chanceux. Ne mettez pas en péril l’équipage en demandant de s’approcher de plus près.
    5. Lorsqu’une baleine blanche sera observable, l’embarcation ne pourra s’attarder plus d’une quinzaine de minutes.
    6. Lorsqu’un accouplement sera observable, il faudra toujours respecter une distance équivalente à au moins deux (2) corps de baleines (trente – 30 mètres).
    7. L’approche et l’éloignement des animaux ainsi que l’entrée et la sortie du port devront se faire à vitesse réduite.

Le document contenant toutes les indications sur la Technique patagonique d’observation peut être demandé dans les bureaux du prestataire que vous aurez choisi ou au Sous-secrétariat au Tourisme et Aires protégées, selon les modalités de diffusion choisies.

Si toutefois les utilisateurs détectent des manquements au présent règlement, ils pourront faire une réclamation auprès de l’autorité d’application de façon directe ou par le biais de cahier de suggestions et réclamations mis à disposition dans tous les locaux des prestataires, et le prestataire mis en cause devra remplir une décharge écrite.

Empresa certificada
desde setiembre de 2013
IRAM SECTUR 42.300:2008
Servicios Turísticos en áreas naturales protegidas
IRAM SECTUR 42.560:2009
NAVEGACIÓN TURÍSTICA EN EMBARCACIONES A MOTOR